Versailles Smart Gare de l’énergie et des progrès

Lancé par Innovation & Recherche, et largement ouvert, le programme Versailles Smart Gare répond à des enjeux énergétiques primordiaux. Point d’étape.
Versailles Smart Gare

La ville de demain sera durable, ou ne sera pas. Au service de ses citoyens, elle utilisera de manière optimale les ressources en énergie et minimisera son empreinte environnementale. Placée au cœur de la cité, la gare aura un rôle essentiel dans ce nouvel écosystème énergétique.

Une nouvelle dimension

Elle forme aujourd’hui déjà un véritable pôle d’échanges multimodaux. Lieu relais de nombreux services de mobilité (train, bus, voiture, vélo, marche…), les gares hébergent des flux croissants de personnes et de biens. Pourquoi ne pas les utiliser pour produire, stocker et gérer de façon intelligente l’énergie, pour elles-mêmes et leurs territoires d’implantation ? Et comment faire de la gare du futur la source d’une large gamme de services et d’infrastructures énergétiques associés à la mobilité ? Le programme Versailles Smart Gare cible la conception d’un démonstrateur, en prenant appui sur une gare pilote d’Ile-de-France. Il se compose de sept projets : développement de la mobilité électrique, production d’énergie locale, stockage d’énergie en gare, service d’effacement électrique, cartographie des potentiels énergétiques, sensibilisation de l’usager et récupération de l’énergie de freinage.

Explorer toutes les pistes

Innovation & Recherche a produit une première version de la cartographie des potentiels énergétiques (entreprises, logements…) autour de la gare francilienne de Versailles-Chantiers. La mobilité électrique est pour sa part explorée par une thèse, depuis fin 2013. Elle a permis d’étudier l’impact des bornes de recharge des véhicules électriques sur la consommation des gares et leur facture énergétique. L’énergie de freinage des trains, potentiellement récupérable, fait également l’objet d’études en cours. Elle atteint 50 à 300 kWh par jour en gare de Versailles-Chantiers. Sur ce même site, SNCF a évalué l’intérêt économique d’implanter un système de stockage d’énergie. Si la réduction de la facture s’est avérée insuffisante pour couvrir les investissements dans un temps raisonnable, la donne pourrait changer avec l’arrivée prochaine de batteries de nouvelle génération.

Pour en savoir + : https://www.youtube.com/watch?v=eT1PSU7A-fE&feature=youtu.be

le programme Versailles Smart Gare répond à des enjeux énergétiques primordiaux.